Améliorer les connaissances sur le massif est l’une des missions du SIVU. Cette étude hydrogéomorphologique a pour objectif de mieux comprendre les phénomènes liés à la circulation de l’eau en surface et sous terre. Elle englobe entre autres les notions de ruissellement, de bassin versant, de sources... Réalisée à l’échelle du massif, elle s’est déroulée en deux temps. Une analyse des documents existants et des investigations de terrain. 138 sources sont désormais connues sur le massif, leurs caractéristiques (qualité, débit, localisation) permettent au SIVU d’aider les communes dans leur gestion de l’eau mais aussi d’accompagner le monde pastoral vis-à-vis d’un usage durable de cette ressource. Les résultats de la circulation de l’eau démontrent qu’une gestion raisonnée est dépendante d’une prise en compte collective de cette richesse : la gestion d’une source est dépendante des actions menées en amont. Notre massif calcaire, fonctionnant comme une éponge, accentue ce phénomène.

 

Télécharger l'étude

Ce territoire est singulier, sa géologie, sa situation géographique et son occupation humaine au cours des temps offrent aujourd’hui les paysages variés que vous connaissez. Il se distingue par la présence de 5 grands milieux naturels. Les forêts, les falaises, les pelouses et les landes, les grottes et enfin les cours d’eau sont mis ici en valeur dans une courte vidéo. Les images tournées par l’entreprise AE médias vous invitent à découvrir ou redécouvrir les paysages variés, témoins de la richesse de ce massif proche de chez vous. Le texte poétique et technique invite à la compréhension, à la découverte et au respect de ce territoire protégé.

Nous vous invitons chaudement à le visionner

 

https://www.youtube.com/watch?v=aeTEYGpRpoE&ab_channel=RNRmassifduPibeste-Aoulhet

 

Au départ de la maison de la réserve, à Agos-Vidalos un sentier vous mènera en 1h de marche seulement à l’observatoire de la falaise de Thou.

Pour s'y rendre il vous faudra emprunter le sentier de découverte qui vous menera sur la serre, petite montagne au pied des falaises. Après une centaine de mètres à plat sur la crête, une longue vue de grande qualité vous attend elle vous permettra d’observer la falaise où nichent les grands rapaces emblématiques du secteur. Vautours fauves, Vautours percnoptères et qui sait peut étre aussi le Gypaête Barbu.

En  vol ou dans les nids il y a tous les jours de belles observations à faire.

Depuis les récentes attaques de brebis sur le massif du Hautacam (à l’Est du massif) ainsi que la présence confirmée d’un Loup mâle solitaire sur le massif du Jaout depuis près de trois ans (à l’Ouest du massif), notre réserve naturelle accuse à son tour des attaques sur les troupeaux. Au cours du mois de mai, plusieurs constats de brebis tuées par de grands carnivores ont été effectués sur trois estives du massif.

Le syndicat intercommunal du massif du Pibeste-Aoulhet (SIVU) en sa qualité de gestionnaire de la réserve naturelle régionale (5 100 ha) et du site Natura 2000 Granquet, Pibeste et Soum d’Ech (7 400 ha) a notamment pour missions de connaitre et d’identifier la faune présente sur son territoire mais également de préserver ses milieux remarquables tels que les milieux ouverts (landes et pelouses) qui nécessitent la présence de troupeaux d’élevage et donc le maintien d’une activité pastorale.

La répétition des attaques sur les troupeaux a conduit le bureau syndical à décider de mesures immédiates. Consistant à améliorer les connaissances sur la faune présente aux abords des secteurs d’estives. Mais aussi d’accompagner les éleveurs victimes d’attaques pour les aider à regrouper leurs troupeaux.

Le SIVU entend ainsi assurer une meilleure surveillance et, en toute transparence, fournir aux éleveurs, aux maires des communes, au Préfet et aux services compétents de l’Etat les observations effectuées.